Riley Reid détruite par l’énorme queue black de Mandingo

Voilà les photos porn de Riley Reid interracial aux prises avec le sexe gigantesque de Mandingo prêt à la détruire.

Aussi petite soit-elle, Riley Reid n’a jamais peur de se confronter aux sexes les plus gros et les plus puissants. Dans cette vidéo porno, la petite salope s’est maquillée comme un camion volé. En mode petite pétasse, fille facile, salope pas farouche prête à encaisser la première bite venue. C’est avec l’énorme queue Black de Mandingo que Riley a décidé de prendre son pied aujourd’hui. Elle sait que le challenge n’est pas évident. En effet, le mec est doté d’une matraque de plus de 25 cm en érection prête à détruire la petite chatte blanche. Toute nue, avec ses seins minuscules mais son cul bien cambré, Riley fais un peu la maline avant que son amant black ne débarque dans la chambre.

Une bite qui ne rentre pas entièrement dans sa bouche

Les photos sont assez impressionnantes. En effet, la bite de Mandingo est tellement grande qu’on dirait que ce sont des effets spéciaux. Pourtant, c’est bien la réalité et Riley va l’apprendre à ses dépens. Elle ne peut la sucer qu’à un quart. Impossible de prendre ne serait-ce que la moitié dans sa bouche. Pourtant, Charlotte a l’air d’aimer ça. Elle suce, elle bave, des filets de salive créent des petites demi-siècle tout le long du frein de la queue de Mandingo.

La belle et la bête

2 physiques complètement différents, la Belle et la Bête. Lui, l’homme noir musculeux, bien monté et costaud. Elle, la petite caucasienne toute frêle et minuscule, manipulable à souhait. D’ailleurs, Mandingo profite de la petite carrure de Riley pour la soulever et l’emballer complètement sur son énorme braquemart. Instantanément, la brunette ressent des émois orgasmiques qui lui parcourent tout le corps. Lorsqu’on a affaire à une grosse queue comme ça, il vaut mieux que la fille domine. C’est-à-dire qu’elle chevauche, c’est elle qui garde le contrôle des mouvements.
Elle ne peut pas se risquer à ce que Mandingo y aille de son propre chef pour les pénétrations. D’ailleurs, on le voit lorsqu’il la détruit en levrette. La moindre pénétration a l’air de ruiner la chatte de Riley Reid dont quelques larmes perlent le long de sa joue. Autant la jeune fille n’arrivait pas à sucer entièrement. Autant elle ne parvient pas à fourrer même un tiers de l’énorme phallus du Black. Non seulement elle est longue mais en plus elle est large et épaisse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *